Barrancabermeja

Barrancabermeja est l'une des villes les plus récentes de la Colombie. Elle est située dans le département de Santander. Véritable poumon économique du pays, sa partie nord abrite la plus grande raffinerie de pétrole de tout le territoire. Forte d’une histoire digne d’un film hollywoodien, elle recèle également de sites attractifs et bénéficie d’un paysage urbain alliant modernité et simplicité.

Histoire 

Au tout début de notre ère, Barrancabermeja était un petit hameau de 30 huttes construit par les Amérindiens Yariguíes. Ils l’appelaient La Tora. Chaque habitation était faite de pailles et de brindilles trouvées dans les environs. Fondé près d'une grande rivière, le village était entouré d'une plantation de maïs et d'une épaisse forêt.

Les Espagnols, conduits par le célèbre conquistador Gonzalo Jiménez de Quesada, vinrent la conquérir en 1536 et chassèrent les Yariguíes. Puis, ils y fondèrent la garnison de Barrancabermeja le 2 février 1601.

Les Indiens ne renoncèrent pas à leurs terres pour autant. Avec le chef Pipatón à leur tête, ils s'opposèrent continuellement au pillage, au massacre et à l'esclavage de leurs frères. Armés de flèches, ils s’attaquèrent aux convois qui alimentaient Barrancabermeja.

Les Espagnols ripostèrent par une grande expédition durant laquelle ils mirent en déroute près 2 000 Autochtones et capturèrent leur chef ainsi que toute sa famille. Les tendons des chevilles sectionnés, Pipatón réussit à s'échapper malgré tout, au cours de son transfert dans la ville de Pampelune. Il réunit à nouveau toute sa tribu et engagea une guerre féroce contre les envahisseurs. Tous ensemble, ils réussirent ainsi à chasser les Espagnols de Barrancabermeja et tinrent leur territoire jusqu'à la fin de la colonisation.

Peu après la décolonisation de la Colombie, Barrancabermeja redevenait un hameau où vivaient quelques dizaines de personnes. Près d'un siècle plus tard, le petit village devint une ville. Sa position stratégique et le pétrole de la région poussèrent les autorités à améliorer ses infrastructures. En 1917, la Tropical Oil Company obtint l'autorisation d'exploiter l'or noir de la ville. Le 26 avril 1922, la municipalité de Barrancabermeja fut finalement reconnue officiellement par le gouvernement.

La destination aujourd'hui

Dans l'ensemble, Barrancabermeja ressemble à un village de campagne subitement transformée en une grande ville. Les immenses immeubles du centre-ville détonnent avec le paysage des petites maisons construites le long de ses routes. 

Une balade en périphérie de la localité fait découvrir quelques attractions plaisantes. Le mythique Marcela, un grand bateau rouge, offre de petites virées sur la rivière Magdalena. Le Centro Recreacional Cafaba donne un beau cadre pour un petit pique-nique en famille. Le Paseo Yuma permet de découvrir l'histoire de la région ainsi qu'une statue du légendaire chef Pipatón et de sa femme, la belle Yarima. Le Parque de la Vida est le plus grand espace public de toute la ville. Ses aires de jeux ont beaucoup de succès auprès des enfants. Et le Paseo de la Cultura, sur la 60e avenue, comporte de nombreuses œuvres d'art qu'il faut absolument découvrir.

Chaque année, vers la fin du mois de novembre, Barrancabermeja accueille le fameux Festival de Río Grande de La Magdalena. L'accordéon est mis à l'honneur au cours de cette grande fête. Tous les talents et les professionnels du milieu se donnent rendez-vous au Estadio de Sóftbol pour une grande représentation de vallenata, un genre musical indigène de la région mélangé à la culture espagnole.

Le climat

À Barrancabermeja, le mercure oscille souvent entre 24°C à 31°C. Le meilleur moment pour visiter la ville se situe entre fin novembre à mi-février. Au cours de cette période, les températures sont plus douces et les averses moins fréquentes.

Comment y aller ? 

La ville de Barrancabermeja est desservie par l'aéroport Yariguíes. Ce dernier accueille des vols régionaux en provenance de Bogotá. Vous pouvez également prendre un bus régional depuis la capitale de la Colombie. À bord d'un car, vous arrivez à destination après près de neuf heures de route.

Comment se déplacer dans la ville ?

Le taxi est le meilleur moyen pour se déplacer un peu partout dans la ville. La ville comporte également plusieurs lignes de bus. Si vous optez pour ce moyen de transport, assurez-vous de bien vérifier l'itinéraire au préalable et de demander à un Barranqueño de vous indiquer le bon arrêt.

1 photo

Bonjour

Je suis Caroline de "Aventure Colombia". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+57) 1 702 7069