Salento

Salento est une petite ville située au centre de la Colombie, au nord du département du Quindío. Avec ses maisons de style colonial , sa Plaza de Bolívar, son belvédère Mirador Alto de la Cruz, elle attire de nombreux visiteurs par la beauté de son centre historique. La municipalité est également un lieu de passage obligatoire pour visiter les nombreux parcs et plantations de la région , comme la Valle de Cocora, la Reserva Natural Acaime, le Parque Nacional Natural de los Nevados ou encore la Finca El Ocaso.

Histoire de salento

Autrefois, toute la région était peuplée par les Amérindiens Quimbayas. Dotés d'un talent particulier pour la confection de pièces d'orfèvrerie, ils avaient établi au fil des siècles une hiérarchie sociale bien organisée.

La colonisation de leur territoire débuta en 1535 avec l'arrivée du conquistador Jorge Robledo. Voyant les richesses de leurs hôtes, les espagnols asservirent les Indiens, prirent leurs terres et pillèrent leurs lieux de culte ainsi que leurs tombeaux remplis d'or.

Les Quimabayas se rebellèrent à plusieurs reprises, notamment en 1557. Guidés par le chef Karlaká, ils se rallièrent à la tribu des Pijaos pour combattre l'envahisseur. Mais les révoltes furent très vite arrêtées par les Espagnols. Les guerres, l'esclavage, la famine et les maladies apportés par les colons firent périr des centaines de milliers d'Amérindiens.

Plusieurs siècles plus tard, après avoir obtenu l'indépendance du pays, le libérateur Simón Bolívar entreprit de faire une visite de la région. Décelant le potentiel des terres aux alentours du fleuve Quindío, il promulgua le lundi 25 janvier 1830 un décret qui permit d'améliorer la route principale du département et favorisa l'implantation de plusieurs communautés autour de cette voie.

Douze ans plus tard, cette mesure donna naissance au village de Boquía, une communauté installée près du fleuve Quindío. À cette époque, le village comptait 198 habitants, un moulin à blé, une église, et une colonie pénitentiaire. Entre 1863 et 1865, les importantes crues du grand cours d'eau poussa la population à s'établir à quelques kilomètres plus à l'est. En 1908, ils y fondèrent la Villa de Nueva Salento.

Salento aujourd'hui

La ville de Salento est une localité nichée au cœur des plantations de café du département du Quindío. En périphérie de la municipalité, des édifices modernes de taille moyenne ont été construits le long des ruelles goudronnées. Le tableau laisse place à des infrastructures de style colonial au fur et à mesure qu'on se rapproche de son centre historique.

Un beau jardin a été aménagé sur sa place principale, la Plaza de Bolívar. Au milieu des palmiers, on peut observer la statue du libérateur de la Colombie, Simón Bolívar, ainsi qu'un buste de l'un des fondateurs de la ville, Pedro Vicente Henao. Depuis cet espace public, on peut également voir plusieurs édifices de style colonial ainsi que l'église Nuestra Señora del Carmen. Sa belle façade est l'une des cartes postales de la ville.

En prenant à droite à l'angle nord de la Plaza de Bolívar, on aboutit alors sur la fameuse Calle Real de Salento , la principale avenue de la ville. Le long de cette rue, on peut admirer deux rangées de maisons coloniales aux couleurs très vives. Avec leur toit de tuiles, leurs balcons d'antan et leurs portes en bois, on se croirait presque revenu au XVIIe siècle. Les boutiques-souvenirs établis le long de ce couloir permettent de s'acheter un sac, quelques bracelets et des bijoux multicolores.

Un grand escalier se trouve tout au bout de la Calle Real. Après avoir gravi ses 238 marches, on parvient au belvédère Mirador Alto de la Cruz. De là-haut, on bénéficie d'une vue panoramique de tout Salento et de ses environs. Le paysage dépeint une localité perdue au beau milieu de la campagne colombienne et des plantations de café. Au loin, on peut admirer de belles montagnes verdoyantes.

Les environs de Salento

Salento se trouve être une destination incontournable des circuits en Colombie pour ses alentours. À une dizaine de kilomètres à l'est de Salento, la nature reprend ses droits au sein du parc de Valle de Cocora. Cette réserve naturelle est célèbre pour son incroyable champ de palmier de cire du Quindío , un symbole national en Colombie. Ornées de paysages magnifiques et naturels, ses pistes de randonnée mènent tout au fond d'une forêt andine avant d'émerger plus loin, dans le domaine des colibris, la Casa de Los Colibries.

Plus loin, la réserve naturelle d'Acaime comporte également une merveilleuse piste de randonnée. Moins éprouvante que celle de Valle de Cocora, elle permet également d'apprécier la faune locale et le beau paysage de sa vallée.

À environ cinq kilomètres au sud de Salento, une plantation de café ouvre ses portes aux voyageurs de la région, la Finca El Ocaso. Outre son paysage paisible et ses innombrables plants de caféiers, la ferme accueille également ses visiteurs avec le breuvage qui fait la célébrité de la Colombie. Son propriétaire vous guide ensuite dans les chants pour participer à la récolte avant de vous faire découvrir chaque étape du processus de préparation du fameux café colombien.

Tout au nord de Salento, à la limite du département du Quindío, le P arc Naturel National de Los Nevados offre un écosystème incroyable, pour le plus grand bonheur des grands amateurs de randonnées et des amoureux de la nature. La lande colombienne , ses forêts andines et ses lagunes offrent un abri sûr pour de nombreuses espèces animales endémiques.

Le climat

Tout Salento est immergée dans un climat océanique. Là-bas, la température varie de 12°C à 22°C tout au long de l'année. En avril, en octobre et en novembre, des pluies torrentielles s'abattent sur toute la région. Des averses peuvent d'ailleurs survenir en hiver comme en été. Mais elles sont beaucoup moins fréquentes de juin à août, surtout au mois de juillet.

Comment y aller ?

Depuis la ville d'Armenia

Après avoir atterri à l'aéroport international d'El Eden, vous devez vous rendre au centre-ville d'Armenia, la capitale du Quindío. Pour ce faire, hélez un taxi ou prenez un bus de la ligne Línea 2 de BASA ou un car de la ligne Línea de autobús 9. Sorti du bus, dirigez-vous ensuite vers la gare routière de la ville. Là-bas, vous pourrez prendre un car en direction de Salento pour 4 200 à 5 000 pesos colombiens. Vous arriverez à destination après environ une heure de route.

Depuis la ville de Pereira

Si vous êtes en visite dans la ville de Pereira , dirigez-vous ensuite vers la gare routière de la localité. Là-bas, vous pourrez prendre un bus en direction de Salento pour 6 500 pesos colombiens à 7 000 pesos colombiens. Le trajet dure environ une heure et demie.

À Salento

Salento est assez petite pour être parcourue à pied. Vous pouvez visiter les attractions aux alentours de la ville en vous rendant sur la Plaza de Bolívar. Sur cette place publique, de nombreux chauffeurs de Jeep vous proposeront des virées dans les parcs ou les plantations de café des environs pour 4 000 à 6 000 pesos colombiens.

Bonjour

Je suis Caroline de "Aventure Colombia". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+57) 1 702 7069