Medellín

La grande ville de Medellín fascine par ses nombreux centres culturels. Situé à 400 kilomètres au nord de Bogotá, son paysage dépeint les grandes étapes de l'histoire de la Colombie. L'architecture de son Pueblito Paisa fait voyager vers l'ère coloniale, sa Plazuela San Ignacio fait revivre le jour de son indépendance, Communa 13 raconte l'ascension puis la fin du cartel de Pablo Escobar , la Plaza Botero immerge ses visiteurs dans l'art contemporain, et ses grands buildings modernes reflètent l'avancée économique actuelle du pays.

Histoire

Avant la conquête espagnole, toute la région était peuplée de plusieurs tribus amérindiennes. Les Guayabales, les Yanmesies, les Niquiás, les Nutabes, les Karibes ainsi que les Aburraes vivaient de la cueillette et de la chasse dans la vallée d'Aburrá , l'emplacement actuel de Medellín. Ils commerçaient les uns avec les autres, s'échangeant du tissu, du sel et de l'or. Cette grande agglomération de villages prospéra pendant près de 2 000 ans.

Conduits par le conquistador Francisco de Herrera Campuzano, les Espagnols découvrirent la Valle de Aburrá le dimanche 24 août 1541. Convoitant les richesses de la grande vallée, ils firent la guerre aux Indigènes. Les Guayabales s'opposèrent farouchement à l'envahisseur. Mais les étrangers venus d'ailleurs eurent très vite le dessus et conquirent toute la région. Les survivants du massacre furent réduits à l'esclavage. Le traitement inhumain, le dur labeur dans les mines d'or et les diverses maladies firent disparaître tous les Indiens de la vallée.

Le village de San Lorenzo de Aburrá fut fondé entre les montagnes de la région le mercredi 2 mars 1616. Elle crût au fil des années et devint la grande ville de Nuestra Señora de la Candelaria de Medellín. Le samedi 21 août 1813, elle fut rebaptisée Medellín. Grâce à un commerce très florissant, elle devint très vite la nouvelle capitale du département d'Antioquia.

Une crise économique et sociale frappa la ville au cours des années 1970. Le taux de chômage augmenta et l'insécurité s'installa dans la métropole. À cause du manque d'emplois, une partie de la population se tourna vers la vente de drogue. En 1976, le célèbre cartel de Medellín vit le jour, avec à sa tête le jeune Pablo Escobar.

Dans les années 1980, le cartel a établi un véritable empire international. Medellín en était alors la capitale. L'insécurité régnait sur la ville. Des meurtres, des enlèvements et les menaces en tous genres terrorisaient les habitants. À cette époque, la mégapole était le théâtre de très nombreux crimes sanglants. Après une guerre acharnée contre le gouvernement, Pablo Escobar fut finalement abattu le vendredi 3 décembre 1993.

Très affaibli mais toujours actif, le cartel continua à semer la terreur à Medellín. L'État mena alors plusieurs interventions militaires dans la ville, notamment dans le quartier Comuna 13. L'une d'elles, l'Opération Orion, aboutit à l'arrestation de nombreux narcos, mais aussi à la mort de plusieurs civils. De nos jours, Medellín connaît la paix et la sécurité. Elle est devenue un important centre économique et social de la Colombie.

Medellin aujourd'hui

Le paysage urbain de Medellín est similaire à celle des grandes villes de la Colombie. En parcourant ses rues, on ressent l'effervescence qui règne dans une mégapole où vivent plus de deux millions de Medellinense. Entre ses immeubles, ses bâtiments modernes et ses rues engorgées de véhicules, certains endroits attirent les voyageurs du monde entier. La Cerro Nutibara et la Comuna 13 figurent parmi les plus populaires.

En escaladant petit à petit la Cerro Nutibara , on découvre un bel espace vert. Le long de ses pistes de randonnée, un chemin pavé serpente entre les arbres sur un beau gazon vert. Tout au sommet, un belvédère offre une vue splendide sur la colline et la ville. Là-haut, il faut absolument visiter le Pueblito Paisa , une réplique grandeur nature de la ville coloniale d'Antioquia. Des maisons de style colonial ont été construites autour d'une petite place publique pavée à l'ancienne. Un beau mobilier d'époque est disposé à l'intérieur de chacune d'elles, à la grande surprise des visiteurs. Près de la fontaine Cacique Nutibara , quelques étals en bois permettent de s'acheter plusieurs objets-souvenirs. Tout près, le Museo Ciudad abrite une exposition permanente centrée sur l'histoire et la culture de Medellín. Après avoir contemplé ses cartes, ses plans et de nombreuses photographies, on peut y admirer une magnifique maquette reproduisant les reliefs et les édifices de la métropole.

La Comuna 13 , elle, se situe plus loin, à l'extrémité ouest de la ville. Sa fascinante histoire et sa culture se dévoilent au cours d'une fascinante visite au Museo de la Memoria. Ce quartier était autrefois un chef-lieu du trafic de drogue et du narcoterrorisme. Mais grâce à l'action de ses habitants, elle a pu renaître de ses cendres et devenir un endroit sûr pour les locaux, mais aussi pour les touristes. Ces derniers peuvent d'ailleurs découvrir un véritable musée en plein air dédié au street art tout le long de l'Escaleras Eléctricas , un grand escalator public. À travers ces incroyables graffitis, les jeunes y racontent leur passé, leur présent et l'avenir qu'ils espèrent avoir.

En plein centre-ville, la Plaza Botero est l'une des places principales de Medellín. Des sculptures représentant des personnages à la carrure boursouflée ornent ce beau jardin public. Les œuvres du célèbre artiste Fernando Botero confèrent une étrange ambiance à ce lieu. Ce grand espace public est d'ailleurs entouré par des bâtiments à l'architecture tout aussi originale. Avec ses briques noir et blanc, le Palacio de la Cultura possède une structure qui se démarque des autres. Ce grand palais abrite un beau musée, une bibliothèque et une magnifique cour intérieure. Non loin de là, le Museo Antioquia expose de fascinantes œuvres de Fernando Botero. D'autres sculptures de l'artiste impressionniste ont également été placées sur le Parque San Antonio, la plus grande place publique du centre de Medellín.

Dans la partie nord de la Place Botero, l'impressionnante façade de la Catedral Metropolitana fascine les locaux comme les touristes. À l'intérieur, ses belles colonnes, sa sublime décoration et les cantiques joués sur son grand orgue sont tout à fait exceptionnels. À quelques rues de là, de nombreux touristes se bousculent également pour prendre une photo en face de la fameuse église Pasaje Peatonal Carabobo , située sur la place Plazuela de La Veracruz.

La Plaza de Cisneros est également l'une des cartes postales de Medellín. À la nuit tombée, ses merveilleuses colonnes de lumière s'illuminent de mille couleurs. Cet endroit est tout simplement féerique.

Pour ceux qui préfèrent admirer les bâtiments d'un autre âge, de beaux édifices d'antan ont été érigés sur la Plazuela San Ignacio. La statue du général Francisco de Paula Santander trône fièrement au cœur de cette mythique place. Son Edificio San Ignacio a longtemps été le siège de l'Université d'Antioquia. Son Iglesia San Ignacio possède une façade impressionnante. Et l'aspect gothique du Claustro San Ignacio est réellement sublime.

Feria de las Flores à Medellin

Medellín regorge de fêtes exceptionnelles. De fin juillet à début août, elle accueille sa fameuse Feria de las Flores. Lors de ces festivités, les rues de la ville sont envahies par des défilés de floriculteurs. Chacun d'entre eux rivalise d'ingéniosité en confectionnant son grand bouquet de fleurs. Viennent alors les cortèges de voitures anciennes, les expositions et les concerts en tous genres. Il s'agit sans aucun doute du plus important événement culturel de la ville du printemps éternel.

Le climat

Le temps est souvent nuageux à Medellín. Mais il y fait tout de même chaud. Là-bas, le mercure oscille entre 16,5°C à 30°C tout au long de l'année, avec une moyenne de 21,6°C. Les averses surviennent assez fréquemment, en hiver comme en été. Mais elles sont moins fréquentes entre décembre et février ainsi que de juin à juillet.

Comment y aller ?

Vous pouvez vous rendre directement à Medellín depuis l'étranger en atterrissant à l'aéroport international José-María-Córdova. La ville accueille également les vols régionaux sur le tarmac de l'aéroport Olaya Herrera. Depuis Bogotá, vous pouvez choisir entre voyager sur un vol national ou prendre un bus transrégional.

Comment se déplacer dans la ville ?

Les lignes Nord-Sud et Centre-Ouest du métro de Medellín peuvent vous déposer aux quatre coins de la ville. Depuis la station de métro, vous pourrez alors choisir entre prendre un bus vers le quartier de votre choix ou héler un taxi et indiquer votre destination.

Bonjour

Je suis Caroline de "Aventure Colombia". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+57) 1 702 7069